Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

Pavillon Duhamel
à Mantes la Jolie

Cet édifice de style Louis XVI a été érigé en 1906 par l'architecte Maurice Nalet, à la demande de Victor Duhamel (l’oncle de l’écrivain Georges Duhamel) et de son épouse, pour accueillir les collections qu’ils avaient constituées au cours de leurs voyages en Europe, en Asie et en Afrique, et cédées à la ville.

A l'extérieur, les murs du pavillon présentent un appareillage en pierre de taille. Les décors sculptés à droite de l'entrée côté square figurent notamment l'architecte de l'édifice, Monsieur Nalet, et les époux Duhamel.

La porte est surmontée d'un tympan illustrant La Renommée couronnant les arts. Aujourd’hui, les collections du couple Duhamel (œuvres et objets d’art, céramiques européennes et orientales, objets mobiliers, des armures, des étoffes ou des souvenirs familiaux...) font l’objet d’expositions temporaires au musée de l’Hôtel-Dieu.

Après avoir été tour à tour un musée, une bibliothèque, puis une école de musique, ce bâtiment accueille aujourd’hui la Maison de la Mémoire, ainsi que des rencontres thématiques et des expositions temporaires.

Façade principale

Des modillons (Petit bloc de pierre, sculpté de façon fine ou grossière) ornent la corniche des deux façades principales.

Pavillon Duhamel, Mantes La Jolie

Le bâtiment composé d'un volume simple était couvert à l'origine d'une terrasse en ciment volcanique qui a été remplacée en 1923 par une couverture en zinc.

Il est construit en moellons de calcaire recouverts d'un enduit imitant des refents (lignes plus ou moins creuses gravées sur les corps de bâtiments pour marquer les assises de pierre et contraster les joints verticaux.).

Le volume intérieur était composé d'une pièce à l'italienne entourée d'une galerie, le tout supporté par des colonnettes en fonte. Ce volume a été modifié lors de la transformation du musée en conservatoire de musique : deux salles superposées ont été créées.

Pavillon Duhamel, Mantes La Jolie

Les oculi (petites fenêtres arrondies appelées aussi œils-de-bœuf) des façades latérales sont encadrés de guirlandes et de nœuds.

Pavillon Duhamel, Mantes La Jolie
Pavillon Duhamel, Mantes La Jolie

Au dessus de la porte d'entrée de la façade principale,

un tympan décoré d'une peinture sur céramique représentant

La renommée couronnant les arts

(La Renommée est une divinité ailée personnifiant le caractère de la reconnaissance publique ou sociale).

Pavillon Duhamel, Mantes La Jolie
Pavillon Duhamel, Mantes La Jolie

A droite, et de gauche à droite, Monsieur Nalet l'architecte du bâtiment, Madame Duhamel faisant de la tapisserie, Victor Duhamel avec sa loupe, Loebnitz céramiste Mantais et Jacques Dériaud (le petit neveu de monsieur Duhamel, le donateur) en souffleur de verre.

A droite du cavalier les deux tours de la collégiale Notre Dame.

Sur le côté gauche différents personnages rappelant les voyages de monsieur Duhamel et monsieur Bonne-Foy artiste peintre brandissant sa palette.

Référence

Pavillon Duhamel, Mantes La Jolie
Pavillon Duhamel, Mantes La Jolie
Pavillon Duhamel, Mantes La Jolie
Pavillon Duhamel, Mantes La Jolie
Pavillon Duhamel, Mantes La Jolie
Pavillon Duhamel, Mantes La Jolie
Pavillon Duhamel, Mantes La Jolie
Pavillon Duhamel, Mantes La Jolie

Mantes-la-Jolie

est une commune française, chef-lieu d'arrondissement du département des Yvelines, dans la région Île-de-France.

C'est une ville moyenne, située sur la rive gauche de la Seine, à 57 km à l'ouest de Paris.

Blason de Mantes-la-Jolie

Mi-parti, au premier d'azur à la fleur de lys d'or, au second d'or au chêne arraché de sinople englanté du champ

Pavillon Duhamel, Mantes La Jolie
Tag(s) : #Pavillon Duhamel
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :