Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

    Le musée Condé

est un musée français situé dans le château de Chantilly à Chantilly (Oise)
 
     Elisabeth-Charlotte de Palatinat-Simmern,
 dite Charlotte-Elisabeth de Bavière en raison de son appartenance à la Maison de Wittelsbach,
est la seconde épouse de Philippe de France, duc d'Orléans, dit Monsieur, frère du roi Louis XIV.
Elle est née le 27 mai 1652 au Château de Heidelberg et morte le 8 décembre 1722 au Château de Saint-Cloud.
       
 
Nicolas de Largillière
(10 octobre 1656 - 20 mars 1746)
est un peintre français.
Largillière était un peintre aux talents multiples et était à l’aise aussi bien avec les natures mortes, qu’avec les tableaux historiques, les paysages ou les portraits. Ses portraits gardent toujours une vie et une sensibilité qui font de lui l’un des plus grands peintres du règne de Louis XIV et de la Régence.
 
 
    Chantilly-1-1263.JPG
 
     Chantilly-1-1264.JPG
 Chantilly-1 0729
 
Fille de Charles-Louis, lecteur palatin du Rhin, la princesse palatine Charlotte-Eisabeth de Bavière vint en France en 1672 pour épouser Philippe d'Orléans, frère de Louis XIV et veuf d'Henriette d'Angleterre.
Petite, mais grosse et même difforme à la suite d'une petite vérole mal soignée, elle était gaie, pétillante d'esprit et indépendante ; elle racontait volontiers des histoires de corps de garde. Elle demeura la meilleure amie de son fils, le Régent, qu'elle admirait. Peu aimée à la Cour où son esprit mordant déplaisait, elle détestait tout ce qui était français et n'estimait que le roi lui-même. Allemande de cœur, elle fut ulcérée par la dévastation du Palatinat et conçut pour Louvois une haine implacable. Elle importait d'outre-Rhin des petits plats qu'elle aimait et essaya d'habituer la Cour à la cuisine allemande en y répandant des potages à la bière et au vin, du boudin, du jambon cru, de la choucroute, de la salade au lard, de la venaison et des crêpes au hareng saur. Obligée de changer de religion lors de son mariage, elle prétendait qu'elle avait sa propre religion, se contentant de lire la Bible en pensant que Dieu n'exigeait des hommes qu'une vie pure faite de bonnes actions. Elle passait son temps à la chasse et à écrire interminablement des lettres à sa famille. Cette correspondance riche de renseignements et souvent savoureuse est une source précieuse pour l'histoire : Correspondance de Madame, duchesse d'Orléans (trad. E. Jaegle, 1880). Son fils Philippe, duc d'Orléans, devint régent en 1715 à la mort de Louis XIV
Jean-Marie CONSTANT 

Tag(s) : #Château de Chantilly
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :