Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

    Le Jardin des Tuileries, Paris 

Le Jardin des Tuileries tient son nom des fabriques de tuiles qui se tenaient à l’endroit où la reine Catherine de Médicis a fait édifier le palais des Tuileries en 1564, aujourd’hui disparu.

Le célèbre jardinier du roi, André Le Nôtre, lui donne à partir de 1664 son aspect actuel de jardin à la française. Le jardin, qui sépare le musée du Louvre de la place de la Concorde, est un lieu de promenade et de culture où les statues de Maillol côtoient celles de Rodin, de Giacometti, etc...

 

Le serment de Spartacus
Marbre, 1869-1871
 

Louis-Ernest Barrias
   
Louis-Ernest Barrias  est issu d'une famille d'artistes, son père était peintre sur porcelaine et son frère aîné, Félix-Joseph Barrias, sera un peintre académique reconnu. Le jeune Louis-Ernest s'oriente vers des études artistiques. Entré à l'École des Beaux-Arts de Paris en 1858, il délaisse la peinture pour s'orienter vers la sculpture sous la direction de François Jouffroy. A 23 ans, il obtient le Prix de Rome et est engagé sur le chantier de l'Opéra de Paris. Il produira par la suite de nombreuses œuvres sculptées, la plupart en marbre, dans un style d'un pur académisme néo-classique. En 1881, il est récompensé par une médaille d'Honneur des Beaux-Arts et fait chevalier de la Légion d'honneur en 1878, officier en 1881, commandeur en 1900, l'artiste remplace Dumont à l'Institut en 1884 puis succède à Cavelier comme professeur à l'Ecole des Beaux-Arts.

Au Petit Palais : Les premières funérailles
>>>> Les premières funérailles, par L. E. Barrias au Petit Palais

Au musée d'Orsay : Les chasseurs d'alligator ou les Nubiens
>>>> Ernest Barrias au musée d'Orsay, Les chasseurs d'alligator

Au musée d'Orsay : Jeune fille de Mégare, assise et filant
>>>> Jeune fille de Mégare, Ernest Barrias, musée d'Orsay

Au musée d'Orsay :
La nature se dévoilant à la science
>>>> La nature se dévoilant à la science, L. E. Barrias, musée d'Orsay

 

 

balades-17-0352.JPG

  balades-17-0353.JPG

 balades-17-0354.JPG

 balades-17-0355.JPG

 

 Spartacus

était un esclave et gladiateur d'origine thrace (région qui se trouve dans les Balkans).

 Il dirigea la Troisième Guerre servile en Italie entre -73 et -71.

En tant que rebelle ayant fait trembler la puissance esclavagiste de Rome, Spartacus a été une référence du mouvement anti-esclavagiste à partir du XVIIIe siècle. Il a été ensuite célébré dans les pays communistes où de nombreux monuments, noms de rues ou de clubs sportifs (comme le fameux Spartak de Moscou) lui ont été consacrés.

   

balades-17-0356.JPG

 

Tag(s) : #Statues dans Paris
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :