Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

     Le musée Condé
est un musée français situé dans le château de Chantilly à Chantilly (Oise)
En 1886 Henri d’Orléans, duc d’Aumale (1822-1897), fils du roi Louis-Philippe, donnait à l’Institut de France, dont il était membre, son château de Chantilly et les collections qu’il y avait réunies afin de créer le musée Condé à condition de ne pas prêter les collections et de ne pas modifier sa présentation.
 
La maison de Condé est une branche cadette de la maison capétienne de Bourbon, elle-même cadette de la maison Capet. Elle est fondée par le prince Louis Ier (1530-1569), prince de Condé en 1546, cinquième fils du prince Charles IV, duc de Vendôme et aîné de la maison de Bourbon. Le prince Louis Ier était le frère d'Antoine, roi consort de Navarre et père du roi Henri IV. Elle s'éteint le 27 août 1830, à la mort du prince Louis VI, prince de Condé.
 
Les armes de la maison de Condé à partir de 1588
545px-Blason_pays_fr_Dombes_svg.png
D'azur aux trois fleurs de lys d'or, au bâton péri en bande de gueules
 
 
Les Trois Grâces ont été exécutées par Raphaël en s'inspirant d'un marbre antique. La composition a été reprise par l'artiste qui, à l'origine, avait peint la femme de droite esquissant un geste de pudeur, celle du centre posant ses mains sur les épaules de ses compagnes et celle de gauche seule tenant une pomme. Il s'agissait donc d'un jugement de Pâris, le berger figurant sur un panneau de dimensions comparables conservé à la National Gallery de Londres sous le titre Le songe du Chevalier. Par la suite, Raphaël changea de parti et mit une pomme dans la main de chacune des femmes qui deviennent ainsi des Hespérides, conférant l'immortalité à celles à qui elles offriront ces pommes. Les trois boules d'or figurant dans les armes des Médicis pourraient aussi être une allusion au commanditaire du tableau.
 
 
DSC05012
 
 Raffaello Sanzio,
plus connu sous le nom de Raphaël (Raffaello),
né le 6 avril 1483 à Urbino et mort le 6 avril 1520 à Rome,
est un peintre et architecte italien de la Renaissance.
Il est aussi appelé Raffaello Santi, Raffaello da Urbino, Raffaello Sanzio da Urbino.
 Raffaello Sanzio fait son apprentissage auprès de son père, peintre de métier, dans les premières années de sa vie. Il part ensuite à Pérouse où il se forme dans l'atelier du Pérugin. Vers 1500, Raphaël est déjà considéré comme un maître à part entière, avec des oeuvres comme Sposalizio. En 1504, il s'installe à Florence où il étudie la technique des peintres de son temps : Léonard de Vinci, Michel-Ange ... Ces maîtres l'inspirent par leurs dessins de l'anatomie et leurs représentations de la lumière. Raphaël réalise pendant cette période de nombreuses madones comme la Madone du grand duc (1504-1505) ou la Madonne Bridgewater (1507). En 1508, le peintre est appelé à Rome par le pape Jules II pour décorer plusieurs pièces du Vatican. Après la mort du pontife en 1513, son successeur, Léon X, le nomme architecte en chef de la basilique Saint-Pierre. Dans cette période faste, l'artiste réalise également des tapisseries destinées à la Chapelle Sixtine ainsi que de nombreuses peintures et fresques.
 
D'autres représentations
 

Tag(s) : #Château de Chantilly
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :