Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

  Saint-Jean-du-Désert,

dans le dernier quart du  XVIIIe siècle,

 se trouvait en plein essor : dans sa partie non cultivable, on pouvait dénombrer au moins trois sites d'activités faïencières, deux poteries-tuileries, des parcelles d'extraction d'argile, des hangars de stockage, des habitations ouvrières, un moulin à huile, un cabaret, une boulangerie, une carrière et quelques maisons de maîtres. Une raison de cet essor fut la décision prise par Louis XIV de demander à ses sujets fortunés de fondre leur vaisselle d'or et d'argent pour renflouer les finances de l'Etat : la faïence se révéla une remplaçante idéale.

 

Arts-decoratifs-3-7709.JPG

 Arts-decoratifs-3-7710.JPG

 

Tag(s) : #Musée des Arts décoratifs - Paris
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :